Les Méduses: Aurelia, Cassiopea, Phyllorhiza, Catostylus...

Les méduses sont des animaux délicats et très particuliers, qu'il faut maintenir dans une installation spécifique, spécialement conçue pour leur organisme fragile. Fascinantes, elles sont maintenant accessibles à l'aquariophile amateur, surtout les petites espèces comme Aurelia aurita et Phyllorhiza punctata. Certaines méduses inféodées au sable comme les Cassiopea spp. peuvent se maintenir dans un simple refuge, sans aménagement spécifique si ce n'est un brassage très doux. (Voir fiche Méduse)

Méduse

Les méduses, regroupées sous la classe taxonomique des Scyphozoaires, sont parmi les animaux les plus anciens de notre planète. Si leur physiologie peut sembler relativement rudimentaire, elles n'en sont pas moins capables de mouvements volontaires et sciemment dirigés, dans leur milieu naturel. En aquarium, on s'appliquera à les maintenir comme dans une colonne d'eau libre, dans une cuve sans angle droit, dotée d'un mouvement d'eau circulaire, et sans décor sur lequel les méduses pourraient se blesser. Les passages vers les parties techniques et la filtration devront être soigneusement étudiées et protégées pour ne pas aspirer les méduses.

Les petites espèces comme Aurelia aurita et Phyllorhiza punctata doivent être nourries chaque jour d'un "nuage" d'artémias et de mysis. D'autres espèces de plus grande taille peuvent être nourries avec des petits poissons comme les éperlans.

La maintenance est spécifique, sans cohabitation possible avec des poissons ou d'autres organismes vagiles.

Seules les Cassiopées (Cassiopea spp.) peuvent plus ou moins cohabiter avec des animaux dans un environnement de refuge plus classique, car elles vivent sur le sable, retournées tentacules vers le haut, et ne bougent pas beaucoup du sol.

Accueil

    Mon compte