Duncanopsammia : le corail de Duncan

Les coraux Duncanopsammia axifuga sont de maintenance facile même si les débuts sont parfois délicats car ils peuvent rester fermés quelques temps. Un Duncanopsammia fermé à l'arrivée ne doit pas inquiéter : il faut un peu de temps à un emplacement fixe et définitif pour qu'il déploie ses tentacules. Le prix d'achat dépend du nombre de corallites (les "têtes"). (Voir fiche Duncanopsammia)

Duncanopsammia

Le corail Duncanopsammia axifuga est sensible à tous les changements de paramètres physico-chimiques de l'eau de mer en aquarium récifal. Une variation un peu brutale de la salinité (au cours d'un changement d'eau par exemple), un KH un peu trop fluctuant, un taux de calcium ou magnésium pas dans les normes strictes, un changement de brassage, un éclairage en perte de vitesse (vieillesse des lampes par exemple), etc., tout peut perturber l'ouverture complète du corail de Duncan. Il est presque un corail testeur de bonnes conditions...

Il est donc important de lui trouver un emplacement qui lui convient : une fois cet emplacement connu, il ne faut surtout plus le bouger si on veut observer ses tentacules déployés. Pour trouver cet emplacement, généralement vers le bas de l'aquarium, au plus proche du sable mais quand même sur un substrat dur (roche), il faudra peut-être le déplacer 2-3 fois avant de trouver le meilleur endroit pour lui; attendez 1 semaine entre chaque déplacement, et dès que les tentacules se déploient en journée, ne le touchez surtout plus.

Le fait que le corail de Duncan ne s'ouvre pas complètement en journée n'empêche pas la croissance (assez rapide) : pas trop d'inquiétude pour le corail même s'il perd de son attrait visuel.

Si vous recherchez un corail moins sensible qui occupe le fond du bac, surtout en nano-aquarium, optez éventuellement pour du Caulastrea ou de l'Euphyllia par exemples.

Calendrier de livraisons
par origine

Divers
Livraison à
votre domicile le
Commander
au plus tard le

Accueil

    Mon compte